Portrait

Richard Gilly,
prix du Comité du cœur 2010

Après avoir été bercé par les violons de l’Opéra où son père était choriste, il découvre la guitare entre deux cours d’une école d’arts appliqués.

En 1971, il sort son premier album « Je ne suis pas un grand fermier », chez CBS. S’en suit en 1975 et 1977, les albums « Les froides saisons » et « Portrait de famille » chez Flamophone. En 1984 sort « Râleur » chez WEA et en 1993 « Rêves d’éléphant » chez Fnac Music. En 2000, Richard gilly sort « Vincent, l’homme à l’oreille coupée », une fresque musicale inédite en 3 actes.

Rencontré pour « Rêves d’éléphant », Freddy Koella (guitariste de Bob Dylan, Lhasa, Ayo…) produira ses deux albums suivants. En 2003 « Des années d’ordinaire » enregistré chez Daniel Lanois, et en 2015 « Les contes de la piscine après la pluie » réalisé entre Paris et Los Angeles, via internet.

www.musikafrance.com/gilly

Richard Gilly. Photo : Marie-Pierre Lassaily.

« La vie d’artiste étant plus souvent faite de bas que de hauts, le Comité du cœur s’est penché sur moi en 2011. Grâce à son soutien, son aide et ses encouragements, j’ai pu me redresser et poursuivre ma route musicale.
Encore merci à vous. »

— Richard Gilly

Crédits photos : Marie-Pierre Lassaily.

Nous connaître

Fonds de secours d’urgence #Covid19

Le Comité du cœur engagé aux côtés des sociétaires Sacem 

À découvrir !

L’expo du Musée Sacem consacrée au Comité du cœur

Nos actions

Auprès des membres
de la Sacem

Auprès des associations

Les prix

Découvrir le portrait

Thérèse Fournier
prix du Comité du cœur 2020