Portrait

Yvan Dautin,
prix du Comité du cœur 2016

;

Quand on s’apprête à biographer l’homme aussi sûrement qu’on anthologie son œuvre, faut-il commencer par le début ou par la faim ? Qu’importe, le voici, en crooner un tantinet suranné, classique et classieux, à faire le pitre entre deux graves, des œillades énamourées aux dames du premier rang, des bisous déposés à la commissure de leurs lèvres. De langoureuses grimaces aussi. Il bécote tant qu’il pleut, il cabotine. Fait le singe, le clown, le zouave, fait son Bourvil, son baba, son Boby à la pointe des mots, au bout des rimes. Fait rire et l’instant d’après pleurer, explorant d’autres dimensions d’un monde à part. Dautin ne donne ni sa langue au chat ni sa part au chien. Sans renier le rire, sans nullement dissoudre l’émotion, il chante ses quatre vérités, fait rimer ses indignations, musiquer ses colères.

Car, ne vous déplaise, Yvan Dautin est arrimé au temps présent, celui de nos vies, des angoisses du quotidien, des mille difficultés, mille embûches, de ce monde qui ne fait plus miel de ses abeilles, qui scie la branche sur laquelle il a posé son cul.

102 titres enregistrés entre 1968 et 2020… pour le plus grand des bonheurs !

Écoutez « Le cœur à l’encan », EPM, 2019

Crédits photos : Yvan Dautin © David Desreumeaux avec l’aimable autorisation de EPM.

Nous connaître

Fonds de secours d’urgence #Covid19

Le Comité du cœur engagé aux côtés des sociétaires Sacem 

À découvrir !

L’expo du Musée Sacem consacrée au Comité du cœur

Nos actions

Auprès des membres
de la Sacem

Auprès des associations

Les prix

Découvrir le portrait

Thérèse Fournier
prix du Comité du cœur 2020