Portrait

Julie Blocher,
prix Francis Baxter 2014

;

Née en Haute-Savoie en 1995, Julie commence l’accordéon à l’âge de cinq ans. À neuf ans, elle rejoint l’équipe de Frédéric Deschamps (professeur réputé au niveau international), ce qui lui permet de progresser rapidement. À dix ans, elle participe à ses premiers concours nationaux et se retrouve sur les plateaux de télévision de Chanter la vie de Pascal Sevran et de TV8 Mont-Blanc (télévision locale). À l’automne de cette même année, elle se qualifie à Lyon, à la halle Tony Garnier, pour la finale nationale du concours de la plus grande guinguette du monde de Michel Pruvot. La finale aura lieu l’année suivante à l’Olympia devant 2000 personnes où elle se classera deuxième en remportant le prix de la Sacem et de la SPEDIDAM, devant un jury composé de : Louis Corchia, Maurice Larcange, Louis Ledrich, Georges Jouvin, François Novack et Jacques Demarny.

À onze ans, elle est la plus jeune sélectionnée pour les finales de la coupe et du trophée mondial. À douze ans et demi, elle enregistre son premier CD 16 titres où figure un boléro de sa composition Rêves d’ados. Elle est admise à la Sacem grâce à ses premières compositions. Elle participe également à son premier concours international à Castelfidardo en Italie.

En 2008, 2009 et 2011 elle est finaliste du Trophée mondial qui a lieu respectivement à Sarajevo en Bosnie, Albufeira au Portugal et Pineto en Italie (toujours classée dans les cinq premiers). En 2009, elle remporte le Grand Prix international « Jeunes Talents » de Montrond les Bains en catégorie variété junior, et l’année suivante, en 2010, elle remporte également ce concours en catégorie Espoir Jeunes Talents.

En septembre 2010, à l’âge de quinze ans, sort son deuxième album 18 titres Un p’tit air sans prétention. En juin 2011, elle représente la France au grand concours télévisé Primus Ikaalinen en Finlande et se classe à une excellente cinquième place.(Extrait de l’émission dans la rubrique vidéo de son site web). En 2012, elle représente la France au Festival Léo Ceroni (Italie) et donne un concert aux Pays-Bas lors du festival Hoogezand-Sappemeer. En avril 2013, pour ses dix-huit ans, Julie sort son troisième album 20 titres Seulement quelques notes, que l’on peut trouver en versions CD et DVD filmé avec danseur et orchestre. En septembre 2014, le Comité du cœur de la Sacem lui attribue le prix Francis Baxter.

Elle se produit régulièrement sur scène lors de galas, festivals d’accordéons, concerts ou encore dans les bals, thés dansants, dancings avec son orchestre de 3 à 5 musiciens. Parallèlement, après deux années passées à l’EJMA de Lausanne en jazz, elle intègre l’HEMU (Haute Ecole Musicale) de Lausanne, afin d’y préparer un bachelor et un master en musique.

julie.blocher.free.fr

Crédits photos : Julie Blocher par Alexandra Astorg.

Nous connaître

Fonds de secours d’urgence #Covid19

Le Comité du cœur engagé aux côtés des sociétaires Sacem 

À découvrir !

L’expo du Musée Sacem consacrée au Comité du cœur

Nos actions

Auprès des membres
de la Sacem

Auprès des associations

Les prix

Découvrir le portrait

Thérèse Fournier
prix du Comité du cœur 2020