Portrait

Anaïs Bessières,
prix Francis Baxter 2020

;

Anaïs Bessières vient du Lot. Elle joue de l’accordéon depuis l’âge de neuf ans. La passion pour cet instrument lui a été transmise par ses grands-parents, qui l’emmenaient danser tous les week-ends. Elle a suivi pendant huit ans les cours de Christian Llorens et a participé à de nombreux concours européens qu’elle a remportés avec succès.
Après l’obtention de son baccalauréat, elle rejoint le CNIMA, la fameuse école internationale d’accordéon cofondée par Jacques Mornet et Nathalie Boucheix. En 2017, elle obtient son Dem (diplôme d’études musicales des conservatoires) avec mention Très bien et félicitations du jury. Elle poursuit ensuite son perfectionnement. En 2018 elle obtient la quatrième place au Grand Concours international de Klinghental en Allemagne et obtient le Prix du public en 2019.

Anaïs Bessières a aussi commencé à faire ses premiers pas dans l’enseignement de ce magnifique instrument et aime transmettre avec passion. Ces deux dernières années, elle s’est produite en Chine, en Californie ainsi que sur différentes émissions télé françaises.

En 2019, elle sort son premier album « Une pointe d’accent ». Dans le même temps, elle participe toujours à de nombreux galas et festivals en France et dans le monde, et se produit tous les week-ends dans l’orchestre de Fabien Perez.

Elle reçoit, à tout juste 22 ans, le prix Francis Baxter du Comité du cœur 2020 pour encourager son charisme, son énergie et son large sourire qui, sur scène, font merveille.

Anaïs Bessières

« Mon premier album “Une pointe d’accent” est dédié à mes grands-parents qui m’ont emmené enfant dans les bals populaires de ma région du Lot. C’est un rêve qui se réalise et qui reflète ma passion pour l’accordéon et le style musette.
Je suis très honorée de recevoir ce prix, fruit de plusieurs années de travail. Je remercie très sincèrement le Comité du cœur d’accompagner les jeunes musiciens dans leurs projets musicaux et de porter haut en couleur une tradition française qui doit perdurer. »

— Anaïs Bessières

Crédits photos : Anaïs Bessières par Hubert Audigier.

Nous connaître

Fonds de secours d’urgence #Covid19

Le Comité du cœur engagé aux côtés des sociétaires Sacem 

À découvrir !

L’expo du Musée Sacem consacrée au Comité du cœur

Nos actions

Auprès des membres
de la Sacem

Auprès des associations

Les prix

Découvrir le portrait

Thérèse Fournier
prix du Comité du cœur 2020