Portrait

Nicolas Mondon,
prix Claude Arrieu 2014

;

Titulaire d’un master de composition (2012) au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris (CNSMDP) dans la classe de Gérard Pesson, Nicolas Mondon a pu auparavant travailler avec Horatio Radulescu et Philippe Leroux, et a suivi les enseignements en informatique musicale des Cursus I et II de l’Ircam. Résident à Gargonza Arts (Cologne), à l’Akademie Schloss Solitude (Stuttgart), et compositeur en recherche à l’Ircam (2016), il a notamment reçu les prix d’encouragement de l’Académie des Beaux-Arts et Chevillion-Bonnaud pour sa Sonate III, et plusieurs aides à l’écriture d’une œuvre musicale par l’État.

Nicolas Mondon a été également professeur assistant de Michael Lévinas (analyse) au CNSMDP. Il est actuellement professeur aux conservatoires de Vitry-sur-Seine, du Xe arrondissement de Paris et directeur artistique de l’ensemble InSoliTus. Il s’intéresse aux musiques traditionnelles d’Orient, est nourri du jazz, parallèlement à sa culture occidentale classique, et poursuit un doctorat de création en composition en relation avec le gamelan javanais au sein de l’université Paris Sciences-Lettres / CNSMDP, sous la direction de Martin Kaltenecker et Gérard Pesson.

Crédits photos : Nicolas Mondon par Susanna Pozzoli.

Nous connaître

Fonds de secours d’urgence #Covid19

Le Comité du cœur engagé aux côtés des sociétaires Sacem 

À découvrir !

L’expo du Musée Sacem consacrée au Comité du cœur

Nos actions

Auprès des membres
de la Sacem

Auprès des associations

Les prix

Découvrir le portrait

Thérèse Fournier
prix du Comité du cœur 2020